“ UNE ARTISTE LIBRE ET DÉSINVOLTE. PAS DE GLAMOUR, PAS DE FAUSSE NOTE. À ÉCOUTER.”  - LE VOIR


Cécile Doo-Kingué a l’esprit voyageur, le goût de liberté dans le ventre, des chansons à écrire et des routes à conquérir. En plus de sa voix suave, pleine de vécu, elle sait faire chanter une guitare comme personne.  Mélomane dans l’âme, elle s’est forgé au fil des années une signature sonore bien à elle en épousant à la fois le blues, le soul, la chanson, et les rythmes afro et dérivés.


Citoyenne du monde, Cécile Doo-Kingué est new-yorkaise de naissance, camerounaise d’origine et benjamine d’une grande famille. Cécile a habité les États-Unis et la France avant de poser ses valises définitivement à Montréal il y a plusieurs années. Rapidement, elle s’est taillé une solide réputation d’instrumentiste, et s’est illustrée au sein de groupes cultes de la métropole tels Dibondoko, Aliens, Syncop. A la guitare, elle a accompagné, Montreal Jubilation Choir, Corneille, Tricia Foster, Marie-Christine et d’innombrables autres artistes. On la voit sur la scène du Festival international de Jazz de Montréal ainsi qu’en première partie de Youssou N’Dour et Manu Dibango aux Nuits d’Afrique.


Dès le lancement de son aventure solo et de son premier album Freedom Calling en 2010, la carrière de Cécile prend son véritable envol. Chaudement accueilli par la critique et mélomanes dans l’ensemble du Canada, l’album fait l’objet d’une tournée pan-canadienne de plus de 50 spectacles, Discovering Home, que Cécile entame avant d’adopter la citoyenneté canadienne. L’album mérite à Cécile plusieurs nominations au prix SOBA ainsi qu’au Lys Blues. La CBC lui commande la pièce Home afin de traiter d’immigration. Se multiplient les apparitions à la télé, sur diverses chaînes de radio, les bonnes critiques et surtout, les spectacles qu’elle aime tant donner, au pays et en Europe. Elle participe à plusieurs festivals internationaux tels Festival d’Eté de Québec, Festival Montréal en Lumières, Festival Jazz et Blues de Saguenay, Festival des Guitares du Monde, Festival Les Oreilles en pointe.


COULEUR de L’ambigu

Octobre 2012, Cécile lance son deuxième album solo et premier disque francophone: Gris. Résolument soul, aux accents de chanson et de blues, GRIS est un album profondément intime sur lequel dansent vices et vertus et se bercent ensemble guitare et lendemains de veille, confidences, confessions, vague à l’âme et envies de vivre.  Pulsionnel mais toujours animé d’une guitare ensorcelante et d’un savoir-faire musical incontesté, l’album explore les fins de veillées, les conversations secrètes, les roads trips en terres perdues, les tavernes où tout est permis mais sans promesses de lendemains.

Certaines pistes de l’album ont été réalisées en collaboration avec Gern f. des United Steel Workers of Montreal.


Oiseau de nuit mais lève-tôt aguerrie, bien chez elle et voyageuse, fille de bar et fille qui travaille sans cesse, parolière bilingue et artiste au son international, Cécile Doo-Kingué surprend et charme à tout coup. De son jeu de guitare parfaitement ensorcelant à ses chansons qui explorent le monde, les vices, les vertus, les envies de vivre et les coups de gueule, elle vous prend par la main, par le coeur et les tripes afin de vous livrer une expérience musicale intègre, sans glamour, d’immense qualité et toujours mémorable.